Au contact de la population locale

video

Transnatura MTB 2010


Il est vrai que je n'ai pas l'habitude de faire de la publicité sur ce blog, toutefois lorsqu'il s'agit d'un évenement dont je participe activement à l'organisation, la promotion et la communication je me permet cette petite annonce.


Aura lieu ces 9 et 12 septembre prochain une course de VTT à Prespa région que vous devez commencez à connaître si vous suivez quelque peu ce blog. C'est à travers l'un des paysage les plus authentique de la grêce du nord entre montagnes et lacs, à la frontière de l'albanie et de la macédoine du nord que vous pourrez évoluer sur des sentiers battus balisés pour l'occasion.


Ouverte aux professionnels, ainsi qu'aux amateurs ces course unique s'intègre completement dans l'esprit de Transnatura.


Je ne vous en dit pas davantage, jeter un oeil sur notre site web !



Vous y êtes, vous êtes en Grèce !!!

Indigne « bloggueur » que je suis ! Qui pourrais me laisser vous convaincre de mon droit à laisser fermenter ce journal électronique pendant tant de semaines, sans laisser de nouvelles ? Que vont penser les lecteurs ?

Les robots de google s'affolent ne trouvant pas la moindre mise à jours sur ces pages. S'ils pouvaient il me téléphoneraient peu être pour m'indiquer que mon blog ne sera plus au top 5 des premier liens du mot : Prespa ! - Il l'est toujours -

Grand bien m'en fasse, extraordinaire. C'est formidable de constater le nombre d'internautes érudit qui surf sur ce bout de papier digital à la recherche d'une quelconque histoire pas banale qu'ils pourront ensuite narrer à leurs collègues de boulot, partager avec leurs femmes avant de s'endormir paisiblement ou encore épater Jojo le réceptionniste de l'immeuble toujours partit prenante pour une partie de rigolade.

Non bien sur que non, le dédale de ma vie à prespa dévoilé ici ne s'enquit nul du lecteur lambda, ni d'un sur-poids d'orgueil, ou de reconnaissance. Simplement mon plaisir de raconter, pour votre plaisir de lire – Je l'espère tout du moins -

Aller c'est fait, je m'excuse (encore une fois) pour vous avoir chers amis, familles, et autres, abandonné dans l'aventure sans un nouvel article, nouvelles images ou nouvelle quelle qu'elle soit.

En fait, il ne s'est absolument rien passé ces jours-ci.

Merci de suivre mon blog. À bientôt


Hahaha j'ai ingurgité trop de « clown » au chocolat pour Pâques !!

Commençons donc avec sérieux s'il vous plait par mon retour en France. Hop hop arrêtez tout de suite, je vous vois déjà tous venir... Si je ne suis pas venu vous rendre visite, c'est pour une raison qui a le mérite de m'avoir mis en colère bien davantage que vous venez de l'être en lisant ce qui précède.

J'ai donc été malade. Oui vous avez bien lu. La grippe du pigeon ou de je ne sais plus quel être du règne animal s'est empressé à peine sortit de l'aéroport de m'investir de son virus, torturant mon système de régulation de température corporelle : J'ai froid - j'ai chaud, 37;5° – 39°, et bousculant l'organisation neuronale de mon cortex cérébral ayant pour conséquence la création d'un formidable mal de crâne !

Conclusion, mon séjour en Gaule peut se résumer en 3 mots : Fièvre, Efferalgan et jambon de dinde.

Passons donc sur cet épisode douloureux, et ouvrons les yeux sur les bons moments passés : Les retrouvailles, l'effet surprise de mon arrivé à l'heure du café familiale du dimanche après-midi, les quelques bières échangés entre amis et enfin le plaisir de partager mon trajet retour en charmante compagnie ;-)

Retour en Grèce (de canard), nous voici Ophélie et moi même prêt à arpenter les routes sinueuses menant à Prespa.

Pour l'occasion et compte tenu du départ d'un volontaire nous logerons dans la maison du haut. Une chambre tout confort au second étage de la bâtisse, logis des volontaires depuis déjà quelques années. 2 petits lits (1m x 1m30) recouverts de matelas style année 30 rayés de toutes couleurs et laissant par endroit s'échapper un ou deux ressort s'étant résignés à subir une telle pression ;-). Matelas eux même investit de lourdes couvertures probablement tressés à la main par les ancêtres de nos prespiotes actuels durant les longues soirées d'hiver.

Déposons nos bagages sur le plancher non flottant (référence : Chkruböakrü-style-très-très-ancien chez Ikéa) et contemplons la superbe vue sur le lac qu'offrent ces deux fenêtres à l'opacité de cul de bouteille.

Une hache dans les mains, Ophélie tente tant bien que mal de se défendre contre cette buche qui est bien décidé à montrer de quel bois elle se chauffe. C'est sans aucune intervention de ma part que soudain sous la précision et la force d'un bras musclé qu'0phélie mettra fin à cette bataille fendant en deux son adversaire de taille. Chouette nous pourrons allumer le poil ce soir.

Dernier coup de grâce avant la victoire d'Ophélie

Il est maintenant temps de retrouver Roundos et son incroyable versé de tsipoulo pour déguster quelques mezzes autour de conversations menant inévitablement à quelques histoires croustillantes.


Le soleil s'étant déjà endormi derrière le lac, il se réveil délicatement en clignant maintenant des rayons de lumière derrière les montagnes rocheuses. Guidés par le capitaine Pelicano véritable historien de Prespa nous embarquons sur Pelikano2 petit bateau à moteur en direction des ermitages de Prespa. Curiosités locales, il semblerait que quelques aseites en recherche de calme et simplicité aient décidé il y a quelques années de faire de ces grottes pittoresques leurs habitats de fortune.

Un ermitage...


et la vue que l'on a à partir de l'un d'entre eux...

Quelques dizaines de marche plus tard nous voilà au centre de ce qui devait être « la pièce à vivre ». Hermite d'un instant nous pouvons observer avec émerveillement le superbe panorama qu'offre ce lieu. Pelicano les pieds dans les galets nous attends en bas des escaliers surveillant son embarcation. Un escargot dans les mains ils nous expliquera une fois redescendu de la caverne que ce dernier porte son nom. Biologistes, naturalistes et autres botanistes étant venus sonder les lacs afin de procéder à un recensement de la faune et la flore locale auraient découvert cet escargot avec l'aide précieuse de Pelikanos et lui aurait ainsi donné son nom.

Pelicano nous attends prêt de son embarcation

Le bateau s'écarte maintenant de la plage de galet en suivant toujours la côte abrupte. C'est maintenant cormorans et autres pélicans qui nous offrent leur ballets dans le ciel. Enveloppés dans nos blousons sur le pont du bateau nous apprécions cet instant de calme et de délicatesse.

Pelicano nous attends prêt de son embarcation (Zoom x50) Hahahah

... Accordez moi quelques minutes je m'aperçoit que nous n'avons plus suffisamment de petit bois pour allumer le poêle !

C'est fait ;-)

Où en étais-je ? Ok je continue cet article chronologique par ce qui vient ensuite : Pâques !

Hé oui les grecs étant pour la plus part d'entre eux Orthodoxe célèbrent Pâques ! Et c'est peu dire !
Chaque famille va donc commencer par commander son mouton qui sera préparer en ce fameux dimanche de Pâques.Je n'ai toujours pas trouver d'explication pour cela mais Roundos ayant décidé de préparer un mouton pour la famille des volontaires à trouver en moi un assistant de choc. 3 jours avant la résurrection de notre cher Jésus ;-) il m'a fait nettoyer le mouton mort déjà dépecer de sa peau, chercher du bois dans la forêt, embrocher la bête sur une tige de bois ! Bref tant de travail de préparation qui n'ont pas participer à l'accroissement de mon appétit le jour J !

Dimanche de Pâques 8H00

Le jour J, chers amis attaque à 8h00 du matin après une soirée plus qu'arrose. Les Grecs respectent (en tout cas une part d'entre eux) le jeun de 40 jours jusqu'à Pâques. Vous comprenez ainsi que cette fameuse nuit de samedi a dimanche est pour eux et leurs visiteurs (nous en l'occurrence) l'occasion de rattraper tout ce retard ! Ne vous y méprenez pas ils iront aussi tous à l'église le temps d'une prière et d'une procession à la bougie à travers le village d'Agios Germanos qui s'était alors endormi. Une rivière de lumière s'écoule dans les ruelles sombre du petit village. Hommes, femmes et enfants surveillent la faible et fragile lueur qui scintille à la pointe de leur tige de cire. Un tour de l'église clôturera cette sortie nocturne et chaque pèlerins d'un soir passera sous le trophée avant de retourner dans l'église.

Dimanche de Paques 14h00


Revenons donc à Dimanche 8h00 à peine 3 heures de sommeil dans les jambes il est temps d'allumer le feu et surtout placer les deux moutons sur le tige de bois que l'on fera tourner à la main pendant 5 heures s'il vous plait ! Ces dans une ambiance festive et décontracté que nous passerons la journée sous un soleil brulant de milles feu en ce jour de Pâque.

Je crois vous avoir ici fourni un résumé presque exhaustif des événements passés à Prespa ces dernières semaines.

Pour clôturer ce chapitre sur une note sonore et vous mettre un peu plus dans l'ambiance grec, je vous invite à suivre cette recette :

Coupez votre concombre en rondelle, mélangez-le à quelques oignons préalablement découpé en fine lamelles. Ajouter à cela des cubes de tomate que vous aurez délicatement découpé n'omettez évidement pas de recouvrir cela par une tranche complète de Féta, un filet d'huile d'olive, une bonne pincé d'origan.

Ouvrez une Amstel bien fraîche posez la sur la table et lancez cette musique...

Vous y êtes, vous êtes en Grèce !!!




How long could Isurvive after punching a bear in the balls?

J' ai trouve ce jour un Quizz interessant.
Plus qu'interessant il peu s'averer utile sachant que Prespa est parc naturel accueillant de nombreux ours !
40 secondes ce n'est certe pas enorme mais ca me laisse le temps d'envoyer un texto ;-)

How long could you survive after punching a bear in the balls?

Jeter un oeil ici Oatmeal

Février : bougies, surprises et costumes en tout genre,

Le mois de février plus qu'entame est l'occasion d'une rétrospective sur ces quelques jours passés.


Inaugurons ce nouveau poste par une nouvelle plus vraiment fraîche maintenant : Sur la voie des 30 ans ! Oui ce mardi 2 février j'entrais dans cette nouvelle classe sociologique : Les plus de 25 ans ! Fini la carte jeune SNCF, fini le second hamburgers gratuit à Mc Donalds, les tickets de ciné moitié prix et toutes les aides potentielles réservés aux Jeuuuuuunes !! Alors c'est ça quoi lorsqu'on dépasse les 25 ans on bascule du coté obscur, la jeunesse n'est plus et vous êtes de ce fait censé payer plus cher !

Tout simplement parce qu'une étude certainement des plus sérieuse, issu d'un cabinet des plus sérieux à un jour démontré qu'à partir de 25 ans nos cellules cessaient de se régénérer ! Foutaises, j'ai réussi à mémoriser 3 nouveaux mots de grec ce matin ! Soit, je commence à comprendre les personnes âgées et leur inexorable sentiment d'exclusion de la société ;-) Moué j'en fais trop là !


Ceci étant dit, dès mercredi matin je commençais n'empêche à sentir déjà quelques douleurs dans mes « ancestrales » rotules, constatais l'apparence de ce cheveux albinos qui s'immisçait discrètement mais surement à la surface de ce « vétuste » crâne !

Je me souviens encore de mes frères et sœurs lorsqu'ils avaient eux même 26, 27,...ans !! Je les voyais alors à travers mes petits yeux rond et brillant comme des symboles de l'age adulte, de la responsabilité, de la sagesse. Ils sont pour moi toujours resté à cet age là !

Doté de mon incroyable pouvoir de déduction je réalise qu'il y a donc quelques chose qui cloche. Ding Dong Je ne peux pas aujourd'hui avoir le même âge qu'eux ! Bravo, impressionnant ! Mais quel age ont-il alors ?! Révélation !! Il est temps d'atterrir... J'ai bel est bien 26 ans à mon tour, (toutes mes dents, excepté quelques-unes ôtées il y a quelques années par le dentiste aux mains de latex pour installer ce gracieux chemin de fer), et la roue tourne que l'on soit ici ou ailleurs.


Ici d'ailleurs il a bien fallu fêter l'événement. Tous réuni dans la maison du haut (Pano Spiti), la cuisine transformé en dance floor lounge (ou tu t'allonge) par Pep l'hispanique, (ouép pas de panique), de la situation, nous avons pu déguster ou déglutir pour certains d'entre nous les met zé (mezzes) locaux.

Roundos Responsable en chef de l'unique Taverne digne de ce nom à laimos doublé de son acolyte Dimitris ne ceux sont pas contentés de venir seul. C'est accompagné d'un superbe gâteau d'anniversaire qu'ils ont fait leur entré fracassante dans la maison qui commençais à ressentir les vibrations des pas de danse provoqués par le capharnaüm en progression.

Chut, je souffle mes bougies

Quelques jours plus tard, j'avais rendez-vous à Athènes avec une surprise dés plus réjouissante ! Une fois glissé dans l'exigu compartiment de l'avion pour un expéditif trajet d'une heure me voilà à l'aéroport d'Athènes dans l'attente d'Ophélie...

Impatient devant le terminal deux, je scrute chaque ouverture/fermeture de porte dans l'espoir de voir apparaître cette petite frimousse si familière et tant attendu !!

C'est alors que voilà. La voilà. Dans un élan de joie et d'attente enfin interrompu, je la prends dans mes bras pour l'étreindre et sentir son doux parfum m'envahir !

A peine le temps de réaliser l'intensité de l'instant que l'on me frappe l'épaule. Je me retourne. Prends quelques secondes pour moi, cligne des yeux 3 fois et les cellules nerveuses de mon cerveau (encore actives, je persiste) se mettent en ébullition et se relient. « Tu connais cette personne ! » me disent-elles. Mais c'est bien sur. Nico et Gégé qui sont là aussi !!! Ébullition à nouveau, tout s'articule, ils sont aussi là pour perpétrer la tradition de nos nombreuses escapades intra et extramuros passés !!

Le quatuor de tête est de nouveau réuni ici dans la ville berceau de la démocratie !! Je réalise soudain en une fraction de seconde que ce week-end risque d'être chargé en émotion inattendu !

Ces 2 jours se dérouleront alors entre visite de la ville et de ses quartiers populaire on ne peu plus vivant accompagnés par les commentaires du guide en herbe que je suis, découverte des restos grec et de leurs spécificités propres. Feta, Tzatzki, et moussaka seront à l'honneur ! Évidement la nuit nous appartiendra comme à chaque réunion de la fine équipe. Amstel, gin-to et Bailey's balanceront les soirées animées de la capitale qui fêtait à cette période là le carnaval national ! Nous avions pourtant le choix dans la dates ;-)


La fine équipe au complet ;-)


Monastiraki : Mon quartier préféré d'Athènes


Le carnaval ?! Parlons-en ! C'est en Grêce un événement des plus important et comme vous pouvez l'imaginer PRESPA ne déroge pas à la règle.

Tout commence en ce samedi 13 février 14h30, rendez-vous de l'ensemble des membres de CTP pour préparer le carnaval. Les enfants ou plutôt la ruée de mini bipède arrivera dans 1h30. Il est temps de décorer la place, préparer les différents jeux, et s'accoutumer mentalement à accueillir petits tigres, petits zorros, petites princesses et petites féés. C'est dans une arborescence de couleur multiple que la vague de ptit homme et ptit femme debarquera tous vêtu de costumes différents, disparates et désordonnés.

Atelier de maquillage, karaoké, jeu du petit âne, jeu d'acrobatie divertiront nos ôtes pendant toute la journée. C'est sous un dédale de cri, de rire et de mouvement perpétuel que notre équipe de volontaire européen mènera à bien cette journée éreintante, toutefois validé par le sourire, la joie et les bon souvenirs qu'emporteront avec eux chacun de ces petits bambins ! Aucun salaire, aucune rémunération en tout genre ne pourrai apporter meilleur satisfaction...

Allons-y les loulous !!!


Se serait ici mal nous connaître pour croire que la journée s'arrête ici !

Tout juste rentré à la maison nous voilà transformé (et quelques peu transformiste) pour la soirée costumé ! Si le jour était consacré aux enfants la nuit elle devenait Notre terrain de jeux!! Nous avions donc organisé un concours de déguisement et c'est en jupe et haut moulant que nous avons ainsi continué la fête !

Daniele, Birgit, Zanaib et moi Kato Spiti au complet ;-)

Le dimanche suivant fut consacré à un repos bien mérité. Repos nécessaire car Lundi attaquait un nouveau challenge. Si le temps et la neige en abondance ne nous ont pas permis d'organiser cette fameuse chasse au trésor que nous avions prévu pour les enfants, nous avons rebondi et improvisé.

Tiens je crois que je vais d'ailleurs élire le mot « Improviser » comme maître mot de la vie à Prespa ! C'est fait !


C'est sur ces entrefaites un concours de Bonhomme de neige qui lancera la journée. Écharpes, chapeaux et carottes en main nous pouvons commencer à rouler nos boules dans la neige.

N'est-il pas splendide ?!


Quelques minutes plus tard à l'intérieur du gymnase, les enfants commençaient à comprendre ce qui les attendaient : Un parcour aventure improvisé (tiens encore une fois vous voyez) ! C'est dans une ambiance conviviale et enjouée que nos chers bambins se sont mis à courir, sauter, ramper,... pour tenter de gagner contre leurs adversaires.


Voilà comment on traite les enfants : Ont leurs attachent les pieds

Enfin, comme il est coutume de faire en Grèce en fin de journée nous sommes ressortis à l'extérieur pour une partie de cerfs volant. Le froid et la neige n'arrêtent pas ces petites terreurs qui ceux sont régalés à courir tentant tant bien que mal de faire évoluer dans le ciel nuageux ces structures de bois et de papier.

Kite session à Prespa !! héhé

Fin des festivités, assommé et cerné par temps d'énergie dépensé mais enrichi par cet illustre sentiment de satisfaction que je ne serait vraiment définir, nous pouvons rentrer !

La simple réjouissance d'avoir était utile, actif. Ces individus ne sont ni malades, ni handicapés, ni encore désorientés, ceux sont simplement des enfants. Des enfants curieux de tout, des enfants avec qui (et malgré la barrière de la langue) vous devenez les meilleurs amis du monde en moins de 15' ! On ne vous connait pas mais on vous prend par la main, on vous saute dans les bras et vous invite à jouer. Cette crédulité infantile, et cette capacité élémentaire à ne pas juger, leurs permettent de s'ouvrir au monde de s'ouvrir aux autres avec une facilité déconcertante. Je me demande d'ailleurs pourquoi l'homme en grandissant et se disant adulte perd t-il cette fabuleuse capacité. Sous le couver des responsabilités, du stress ou je ne sais quels autres prétextes avertis.

Nous devrions je pense tous quelques fois prendre le temps de défroncer nos sourcils, adoucir notre voix et retrouver cette spontanéité, cette fraicheur, ce pétillant qui à bercer notre enfance. Retrouver ce regard espiègle et puérils qui finalement ne voie que l'absolu, l'essentiel...

On travail tout de même...

Voilà maintenant quelques jours que je ne vous ai pas fait le plaisir (je l'espère) de vous relater les moindres faits et gestes de mon quotidien dans la contrée Grecque.

Je constate avec une légère stupeur que jusqu'ici, je ne vous ai uniquement présenté mes escapades, découvertes et rencontres. Vous pourriez même en venir à croire que je ne fais que çà ! Grand Dieu non ;-) Quand est-il du travail ? De l'ONG ?

S'il est vrai je vous l'accorde que le champs lexical du voyage à tendance à s'emballer sous la pression des touches de mon clavier, il n'en reste pas moins qu'ici à Prespa terre d'argile et d'émoi, les missions des volontaires européens sont nombreuses...

Ici les moutons accompagnés de leurs berger rentrent docilement à leurs domicile familiale pour aller se faire une petite belotte (de laine) !! hohoho


Sous un ciel des plus épais à la consistance brumeuse, grignotant le sommet des montagnes, sous les cristaux de neiges qui s'éparpillent dans l'air à la manières de parachutistes pour venir atterrir dans les prairie déjà blanche, je m'en vais vous narrer quelles sont les actions que je tente de mener à bien ici à CTP.

CTP, Cultural Triangle of Prespa (pour ceux qui n'ont pas suivi depuis le début ;-) est une Organisation Non Gouvernementale financé en grande partie par l'Europe, et les collectivités locales. Le champs d'action de cette organisation s'étend de l'animation dédié aux enfants et jeunes qui vivent et grandissent en cette fabuleuse région toutefois excentré de toute diversité culturel, sportive ou autre, au développement touristique local.

La neige se pose et s'impose aux habitants de Prespa

L'origine de mon projet personnel était de travailler avec les jeunes et les enfants, je entreprends depuis quelques semaines de plus en plus de missions dédiés au développement touristique local, missions qui s'avèrent particulièrement intéressantes de surcroit.

Voici donc un résumé des opérations et actions en cours les plus importantes dans lesquels j'interviens :

Pour les jeunes et les enfants

Organisation d'une journée d'information concernant l'orientation des jeunes de Prespa.Cette journée ce fait en partenariat avec le Youth Center de Florina.

Au programme, rencontre avec des Professionnels, présentation des différents type de programmes (SVE, Erasmus, Léonardo) et enfin une soirée dans un bar pour clôturer la/les journée(s).

Animation d'un projet Photo avec les enfants.

Ce projet se déroule en partenariat avec des régions également reculés du Portugal et d'Espagne.L'objectif étant de fournir un appareil photo aux enfants et de les accompagner afin qu'ils prennent des clichés de leurs famille, maison, entourage,... Les photos sont ensuite diffusé sur le site web du projet et tout les enfants peuvent les regarder.

Une exposition des meilleurs clichés sera organiser d'ici quelques mois afin de faire partager cette vision infantile du monde au plus grand nombre.

Je suis donc coordinateur de ce projet et pour le moment tout se déroule pas mal ;-)

Tiens vous n'avez qu'à jeter un œil sur le site web en question : http://www.younglooksontheoldworld.com/


Pour le développement touristique

Refonte complète du site web de ctp :http://www.welcometoprespa.com/


Organisation d'une course de VTT inter-frontalière : http://www.transnatura.gr/
Promotion, communication de l'événement

S'il y a des amateurs les inscriptions sont ouvertes !!!

Création d'un Expérience Place.
Cela constitue en une sorte de musée technologique qui présenterait l'ensemble des éléments de la région.

En plus de ces actions j'ai également pris en charge la partie recherche de Fonds : Nous sommes toujours ouvert aux nouveaux projets Européens de développement local et je dois veiller à la diffusion des propositions de projet, m'assurer que nous pouvons participer et présenter les projets en interne.

Enfin en parallèle, de ces actions, j'ai également commencer samedi dernier des cours de Judo pour les Jeunes et les enfants. Tout débute par la promotion et la communication de la nouvelle activité. Les enfants semblent être attiré par cette idée...

Reste plus qu'à diffuser des fiches d'inscription et d'autorisation parentales au seins des écoles, préparer les cours, préparer un semblant de tatami puis se jeter à l'eau ! Si nous étions que 5 pour la première leçon de nombreux enfant et parents ont ces jours-ci répondu et m'ont confirmé leur attrait pour l'activité !! Nous verrons donc demain !

Il y a également le STEKI centre d'accueil pour les jeunes dont je vous ai déjà parler où je travaille un soir par semaine et notre magasin de produit locaux (confiture, Ayvare,....) dans lequel je travaille également une fois par semaine !!


Le Shop : Magasin de produit locaux appartenant à CTP
au milieu, Chaperon rouge venant acheter de la confiture pour sa mère-grand

Oufff c'est fini, j'en ai des crampes aux annulaires ;-)

Bon alors qui est-ce qui a dit qu'on ne travaillait pas au CTP ??

Comme vous pouvez le constater les missions sont diverses et variés et j'avoue qu'il est vraiment agréable de se voir organiser une journée ou l'on travaille (ou plutôt joue) le matin avec les enfants dans les villages voisins, se creuse les méninges l'après midi au bureau sur le plan de communication d'une course de vtt et se détend le soir au Steki tandis que les jeunes locaux s'active autour d'une partie de Biriba (jeu de carte local)

Il n'y a pas ici d'étiquette. J'entends par Étiquette, le fait qu'en fonction de ton passé, de tes études de tes connaissances tu ais a travailler absolument dans tel ou tel domaine. Si un projet t'intéresse tu y prend part et c'est partit ! Seul la motivation et l'engagement personnel est nécessaire ;-)

Je me sens aujourd'hui dans cette environnement comme un animateur-social, web-designer, coordinateur et professeur de Judo ! Quand est-il du commercial ??

Et voilà, longue période sans nouvelles, long article pour vos pupilles ! Enjoy

+ de photo dans Gallerie
Si vous ne pouvez visualisez les photos cliquez ici

Nouvelle interface

Ne vous inquiétez pas vous êtes bien sur le blog PRESTEMENT PRESPIOTE.
Nouvelle année, nouvelle interface !!
Le but ici étant de retrouver les informations plus clairement. Vous visualiserez dorénavant sur la droite l'ensemble des menus plus accessible...
A très bientôt pour une mise à jour à venir !